Le Far-West Calédonien...

Publié le par celine et arno

Coucou les loulous !

Grandes plaines peuplées de chevaux sauvages, massifs montagneux riches en nickel et bordés par la mangrove et les palétuviers, rivières et creeks à foison, cowboys et bétail : pas de doute, vous voilà aujourd'hui dans le grand ouest Calédonien !!







Cette fois c'est sûr, nous nous enfonçons véritablement en pleine brousse, ou le paysage désolé laisse parfois place à des champs et des enclos en bois remplis de bétail.

Tout autour et complètement isolés se trouvent les ranchs appartenant à des propriétaires caldoches, c'est à dire la population calédonienne blanche et présente sur le territoire depuis plusieurs générations.

C'est dans cette atmosphère de grands espaces déserts que nous traçons la route à la recherche de notre gîte chez l'habitant qui nous acceuille ce soir, après avoir récupéré les instructions à la station service du village...

La chasse au trésor débute et la route a depuis longtemps laissé place à la piste et aux creeks à traverser.


Le trésor, le voici : un havre de paix au milieu de nulle part ou presque, une ferme posée au milieu d'une clairière et d'un petit ruisseau, dans une propriété de plus de 650 hectares.

Au moins, on est pas dérangé par les voisins !





Pour avoir fait le déplacement deux fois en quelques semaines avec nos parents respectifs, nous pouvons affirmer que le site présent un charme fou, que le temps soit au beau fixe ou.... un peu plus chargé !




L'arrivée sera ainsi beaucoup plus "originale" avec les parents de Céline puisque nous ne pourrons accéder à la propriété du fait de la montée brutale des eaux après de grosses averses (pourtant très rares dans la région si si).

Du coup, appel en urgence au propriétaire qui vient nous chercher avec son pick-up.
Acceuil local chaleureux : à peine un regard, un grognement en guise de bonjour et première engueulade lors du transfert des bagages, la soirée s'annonce bien !

Ah l'acceuil caldoche, très franc du collier et passionné, un régal !

L'arrivée est mouillée voire plus pour Arnaud et Céline qui, faute de place, ont dû se contenter de la benne pour la fin du voyage.
Céline, en robe blanche et string noir, fait une entrée des plus remarquée !

La soirée fut beaucoup plus agréable quelques semaines plus tôt avec les parents d'Arnaud : Grand soleil, ciel bleu sans nuage (très fréquent dans la région si si).

Au programme : visite de la propriété en pick up (toujours dans la benne nos fesses s'en souviennent...) au coucher de soleil et vues magnifiques.








Toutes ces péripéties, ça donne faim et la table est très bonne : repas sur la terasse en compagnie de nos hôtes.

Les conversations sont animées, et l'alcool aidant, notre hôte se lance dans un récital caldoche sans détour.
Grande gueule, Bernard à un avis sur tout et n'est finalement d'accord qu'avec lui-même, ce qui lui vaut de terminer chaque phrase d'un magnifique : "C'est tout ce que j'ai à dire !!!!"

Du coup, la soirée est un vrai spectacle qui se terminera en apothéose avec une dernière balade en pick-up en pleine nuit à la rencontre des milliers de cerfs qui pululent sur la propriété.

Bon, c'est tout ce que j'avais à dire...

A bientôt les loulous !

Publié dans La côte Ouest

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

michele 11/12/2008 14:10

de trés bons  souvenirs c est tout ce que j ai a direet ça vous ne le saviez pas !!!!!