Kiné à Maré, c'est le pied !

Publié le par celine et arno

Ma vacation à l'hôpital en décembre dernier m'avait permis de rencontrer des calédoniens de tous horizons.
Ces rencontres, souvent très courtes, ont quelquefois débouché sur de véritables coups de coeur.

Mon charme légendaire auprès des mamies n'ayant pas fondu sous la chaleur des tropiques, je devins ainsi au fil des semaines le chouchou de ces vieilles dames, le plus souvent des Mélanésiennes.

L'une d'entre elles, originaire de Maré, et hospitalisée pour quelques semaines, n'eut bientôt plus d'yeux que pour moi et je devins peu à peu son kiné attitré pendant sa convalescence...
De ce duo un peu particulier naquit une réelle complicité et un respect mutuel.
Cela se termina par un échange de nos numéros de téléphone à sa sortie. (elle me communiqua plutôt le numéro de téléphone d'une cabine publique à 500 m de chez elle, n'ayant ni l'électricité ni l'eau courante...)

Une vrai "love story" qui aurait pu s'arrêter là (je vais bientôt me marier tout de même) mais un coup de fil plusieurs semaines plus tard vint tout bouleverser !

Au bout du fil : la kinésithérapeute du dispensaire de Maré me demandait de venir la remplacer pendant ses congés sur la demande express de ma mamie préférée, qui lui avait communiqué mon numéro !

Me voilà donc à Maré, la deuxième des Iles loyautés que j'ai le plaisir de découvrir, pour 3 semaines mais avec seulement 10 jours de boulot effectif du fait des ponts du mois de mai. Le pied !

Céline, en poste à Canala (chacun son truc..), me rejoindra pour un grand pont de 4 jours d'ici peu.

Le départ est un peu chaotique puisque la province des îles Loyauté qui paye mon billet d'avion (la classe) n'a pas tout fait dans les règles et je suis du coup le dernier à embarquer, à deux doigts de rater mon vol...
(le retour sera tout aussi compliqué, dur dur les administrations des îles...)

Surprise à l'arrivée, alors que je devais loger en colocation avec d'autres vacataires paramédicaux comme moi, on m'a réservé une grande maison habituellement  proposée aux médecins ! (re-la classe)


Je découvre le dispensaire tout près de ma nouvelle maison et rencontre un jeune médecin et les infirmières   qui me proposent dans la foulée un ti'punch et une partie de couinche !
Le soleil, l'apéro et la couinche : le paradis quoi !

Les journées passent relativement vite :
le matin de 7h à 10h au dispensaire ou les patients viennent plus ou moins sur rendez-vous. Les installations sont vraiment pas mal, j'ai travaillé dans des cabinets en France beaucoup moins bien équipés !




A partir de 10 h, je pars en tribus faire mes visites dans toute l'île avec la voiture qu'on m'a mis à disposition.



C'est vaiment l'occasion de vivre le quotidien des gens qui me proposent tous de prendre le café ou même de déjeuner chez eux !



Je mange ainsi régulièrement avec toute la famille : Poulet, poissons grillés, igname, tarots et tout plein de fruits. Un vrai régal !

L'avantage des petites îles, c'est qu'on est très vite connu et reconnu et l'arrivée d'un nouveau kiné a déjà fait le tour de l'île...

Je retrouve forcément ma petite mamie qui m'accueille les bras ouverts et des sacs pleins de fruits et d'avocats, la spécialité de l'île. La visite dure à chaque fois au moins 45 mn, le temps de me raconter se petits tracas et toutes les histoires de la tribu...



Maré reste une île peu peuplée en comparaison avec sa grande soeur Lifou. A peine 5000 habitants, et beaucoup vont chercher du travail à Nouméa. Les gens vivent esstiellement grâce à ce qu'ils cultivent dans de nombreux champs et ont une vie très simple dans des cases ou des maisons en tôle, parfois sans eau ni électricité.





Cela restera en tout cas les gens les plus accueillants que j'ai jamais rencontré.

Les journées de travail se terminent généralement vers 15h30 et l'après-midi est longue puisqu'il m'est interdit d'utiliser la voiture en dehors des heures de travail...

Du coup, il faut s'occuper dans ma grande maison déserte et les heures sont parfois longues sans TV ni ordi...
J'en profite pour préparer l'arrivée de ma chérie à la recherche des bons endroits à visiter et à préparer notre futur périple en Australie.

Heureusement que les soirées sont généralement consacrées à la coinche avec les voisins !
On est en tout cas à l'opposé de notre ancienne vie parisienne et j'avoue que ça a aussi de bons côtés... (mais pas trop longtemps rassurez-vous !).


Kiné à Maré, c'est le pied !

A bientôt à la découverte de Maré.
Tcho les loulous !
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

arnaud 21/02/2013 01:16


salut,


j'y ai aussi bossé un an en 2007...PaCélina marque beaucoup de gens par se gentillesse.C'est une charmeuse. Parlé avec elle il y a un mois sur skype, elle a l'électricité et de l'eau... Je vois
que la table de verticalisation que j'avais commandé est arrivée...sert-elle? 


A l'époque, lorsque que j'étais en poste, j'ai eu la chance d'avoir le kangoo neuf, il est toujours en bon état? utile pour les régimes de bananes...


toujours sur le caillou?


arnaud


 

Xavier 03/01/2011 22:48



salut!


je ne sais pas si vous êtes encore sur le caillou, mais j'aurai aimé avoir des renseignements sur le dispensaire de Maré (des iles loyauté en général). Je suis kiné, je bosse au CHT pour
l'instant, mais l'appel des îles est plus fort! Si vous avez des contacts à me filer, merci d'avance!



julien 21/12/2010 12:41



Kiné à Maré, J' ai remplacé aussi en 2010 au dispensaire. Pa Célina qu'on voit sur la photo est la mamie de rêve, un coeur plein d'amour. Un esprit ouvert sur les autres et le monde.


nb: point negatif pour se faire paye l'administration est plutot absente voir au prud'homme



sophie 23/05/2008 11:17

génial... rien à redire....

emy 23/05/2008 09:18

j'ai versé ma petite larme en lisant ta love story avec ta petite mamie!! notre métier a du bon!! profite mon p'tit mamie-lover!!