Qué cé cé... la kinésithérapie en Nouvelle-Calédonie ?

Publié le par celine et arno

Bonjour les loulous !!

Aujourd'hui, petit intermède histoire de répondre à quelques sollicitations extérieures qui veulent en savoir plus sur les conditions de travail en tant que kinésithérapeute sur le caillou...

Nombreux sont ceux qui, comme nous, sont attirés par le soleil, les palmiers, le lagon mais surtout par le besoin irrépréssible de venir rééduquer la population locale.
Qu'est-ce qu'on ne ferait pas pour soigner notre prochain...

Tout d'abord, sachez que vous n'êtes pas les seuls a y avoir pensé, la Nouvelle-Calédonie attirant de plus en plus de monde malgré les distances. Nous serions en ce moment plus d'une vingtaine de "remplaçants" sur le territoire pour une cinquantaine de kinésithérapeutes libéraux installés.

Le statut de la Nouvelle-Calédonie est particulier puisqu'il s'agit maintenant d'un P.O.M. (Pays d'Outre-Mer) qui possède un gouvernement et un parlement propre et donc des lois différentes de la métropole.
L'une de ces lois concerne les professions médicales et paramédicales qui sont soumises à une installation réglementée en fonction des besoins de la population. 

Ainsi, l'activité est soumise à un conventionnement de plus en plus difficile à obtenir, ce qui ne laisse au kinésithérapeute nouvellement débarqué que deux solutions :
- travailler en salariat, à l'hôpital ou en dispensaire
- travailler en tant que remplaçant d'un praticien conventionné

Ayant exercé dans ces deux domaines, voici ce qu'il faut savoir:

* L' activité salariale :

Au CHT de Nouméa, qui ressemble à un hôpital d'une ville moyenne de province, existe un service de rééducation fonctionelle qui regroupe une dizaine de kinés à plein temps, répartis dans les différents services (Ortho, Pneumo, Neuro, Pédia, Réa...).
Le site est agréable avec une très belle salle de rééducation très bien équipée et un parcours de marche au milieu des palmiers!!
Les horaires sont cool, les journées finissent à 16 h et le week-end commence le vendredi à 15 h...

Le recrutement ne peut se faire qu'une fois sur place, il ne sert à rien de postuler depuis la métropole car ils ne veulent pas financer le voyage.
La cadre vient de prendre son poste après des années de dictature de l'ancien cadre qui avait le pouvoir absolu sur le service et en abusait...
Rien n'a vraiment changé, c'est le cadre qui recrute les postulants et la DRH suit donc il faut aller directement se présenter et déposer un CV en espérant que le feeling passe bien.
Ils recrutent régulièrement en fonction des départs et des vacances des titulaires mais ça tourne énormément, le plus ancien n'a que deux ans d'ancienneté ! 
Ils semblent privilégier les personnes qui souhaitent s'investir durablement à l'hôpital en vue d'une titularisation.
Attention aux diplômes belges ou espagnol qui ne sont pas vu d'un bon oeil ici, on vous dira que la Calédonie n'est pas l'Europe...

Le salaire est de 250 000 CFP ce qui fait à peu près 2000 euros mais la vie sur place étant plus chère, le pouvoir d'achat (c'est une expression à la mode) est sensiblement identique à celui d'un kiné salarié en métropole.

En dispensaire, ou les places sont plus chères car ils sont situés sur les îles Loyauté...
Il s'agit là généralement de missions de quelques semaines ou de remplacer le kiné titulaire qui part en vacances. L'activité s'apparente plus à une activité libérale puisque vous intervenez en cabinet au dispensaire et à domicile en tribu. Je vous en dirait plus le mois prochain puisque je pars pour 3 semaines à Maré... (elle est pas belle la vie ??). 
Je crois que le salaire est légèrement supérieur par rapport à l'hôpital.

Il existe aussi quelques postes dans d'autres structures médicales de Nouméa (Centre psy et gériatrique je crois)

* L'activité libérale

Chers collègues, il faut maintenant oublier tous vos repères et réflexes de kiné métropolitain en débarquant ici...
Nouméaaaa, ton univers impitoyaaaaable......

Préparez vos CV et votre plus beau sourire parce que la première chose à faire en arrivant, c'est la tournée des cabinets paramédicaux (la tournée des bars c'est après 17 h) et de se présenter aux confrères confortablement installés.
Ces derniers vous attendent bien tranquillement en préparant leurs vacances car ils disposent d'un pile de CV qui remplit leur tiroir au fur et à mesure des visites...
Le but du jeu consiste donc à sortir du lot et à se vendre le mieux possible en espèrant qu'on se rappelle de vous...

Après c'est un peu une histoire de chance,d'opportunité à saisir et de bon timing...
Le mois de novembre est un mois charnière puisque on voit débarquer tout un tas de professionels médicaux et paramédicaux (kinés, infirmiers, sage-femmes et médecins squattaient complètement l'auberge de jeunesse en novembre dernier) avant les grandes vacances locales qui annoncent l'été ici et l'hiver en métropole.

Tout fonctionne au bouche-à-oreille, vous ne trouverez pas d'annonce sur internet (oubliez physio..) et les bons plans s'échangent souvent entre remplaçants qui galèrent ensemble au début.
Nous avons eu la chance de faire notre trou assez rapidement car nous avions bien préparé le terrain en envoyant CV et lettres de motiv avant le départ.
Du coup, nous avions eu quelques retours par mail et les gens nous connaissaient déjà un peu lors de notre premier passage.

La loi de l'offre et de la demande vous connaissez ? Vous en aurez le meilleur exemple ici !
Beaucoup de remplaçants + peu de boulot = des rétros en baisse !
Selon les cabinets, rétro à 60/40 voire 50/50 et dans le pire des cas forfait à la journée!!!
L'AMK étant plus élévé ici, on retrouve des revenus quasiment identiques à la métropole avec beaucoup moins de charges sociales...

Après, lorsque vous commencez à être connu et que vous bossez correctement, cela devient de plus en plus facile de trouver du travail au point que nous sommes obligés en ce moment de caler nos vacances histoire de ne pas trop travailler !!

Sinon, le travail en soi est comparable à la métropole. Les cabinets sont plutôt bien équipés et modernes en général. Pas de télétransmission, tout se fait encore à la main avec une Sécu locale qui contrôle le moindre franc dépensé (la CPAM devrait prendre exemple, pas de déficit ici...).

L'activité en brousse est relativement différente avec les visites à domicile en tribus ou vous pouvez vous retrouver à faire une kiné respi sous la case traditionelle ou des cours de gym sous le faré du village...
Dépaysement total garanti et 4x4 obligatoire pour accéder à certaines zones du territoire. L'aventure quoi ! 

DSC03112.JPG

* En conclusion

- Ne prenez pas peur ! Les conditions sont certes difficiles mais c'est uniquement parce que nous sommes trop habitués à trouver du travail en claquant des doigts en métropole...
- Faites des économies avant le départ histoire d'avoir de quoi tenir quelque temps sans travailler et préparer l'installation dans les meilleures conditions. Attention : voiture ou scooter indispensable !
- Organisez bien votre départ et notamment toutes les démarches admnistratives qui prennent un temps fou ! 
- N'hésitez pas à poser des questions, on vous répondra dans la mesure de nos moyens
- Pensez aux tongs et à la crème solaire

Nous, on ne regrette rien ! 

A bientôt sur le caillou !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Philippine 26/01/2016 10:40

Bonjour,
je sais que l'article commence a daté, mais j'espérais avoir quelques renseignements. J'envisage de partir en Nouvelle-Calédonie, j'ai eu qqles infos disant que l'interim ect seront plus simples à trouver, un peu comme ce que vous dites dans l'article. Cependant je ne sais pas qu'elles sont les démarches administratives à effectuées. Je suis enregistrée comme remplaçante en france. Est-ce que je peux partir sous le même statut ou pas?
Voilà j'espère être à peut près clair et que vous pourrez me répondre :)
Merci d'avance

Philippine

myriam 23/08/2012 16:36


Bonjour,


je suis Canadienne et je terminerai ma Maîtrise en physiothérapie à l'université Laval à Québec en janvier prochain. Je désire aller pratiquer en Nouvelle-Calédonie dans 2 ans mais j'ignore si le
marché est développer là-bas?? s'il y a de l'emploi dans ma profession?? si ma formation est reconnu là-bas?? Mes démarches sont sérieuses puisque j'ai rencontré mon copain qui vient de Nouméa et
qui désire retourner vivre là-bas à la fin de son doctorat. Merci de me répondre ou de me diriger vers les bonnes ressources où je pourrais me renseigner :)


 


Myriam

Adeline 20/08/2011 18:14



Bonjour à vous! Votre site est super ça donne vraiment envie !! Quant à moi je suis kiné libéral depuis 1 an en Martinique. La vie sur l'île,  la chaleur et l'accueil de mes patients
antillais m'ont enchanté ! J'envisage d'ici 2012 changer d'horizon et de venir en nouvelle-calédonie. Ma meilleure amie y habite depuis des années mais concernant les procédures
administratives elle n'y connait rien. Donc est-ce que vous pourriez m'aiguiller là-dessus ? J'ai un diplome belge ( avec une équivalence française reconnue donc), ça pose encore des problèmes ??
Depuis 2008 (date de la publication de l'article) y a-t-il des changements quant au métier, à la demande, etc?? Sinon vous qui connaissez du monde maintenant connaissez vous des personnes en
demande et qu'elles sont les démarches pour trouver un emploi, sachant que j'envisage plus un séjour de courte durée ( 2 à 6 mois avec des dates flexibles évidemment) donc plutot un
remplacement en libéral de préférence mais en hopital c'est à envisager ... voila beaucoup de questions ...
Merci d'avance de me répondre sur mon adresse mail!
Bonne continuation à vous!
Adeline



Amandine 19/06/2011 16:28



Bonjour, j'ai été intéressée par votre expérience, cela permet de bien se rendre compte de la vie de kiné en Nouvelle-Calédonie. J'ai tout de même une petite question: quelles sont les formalités
administratives à faire avant de partir là-bas ??


Merci d'avance de votre réponse


Amandine



Rémi 23/05/2010 11:20



Salut tout le monde !! Merci bcp pour ce site qui me fait réveeeer !! je suis moi même en étude kiné et j'attend qu'une chose c'est de finir pour pouvoir partir sur le caillou !!!

Je me demande meme si je vais pas aller faire un stage la-bas  mais pour l'instant c'est un peu galere je trouve pas grande chose !!
Encore merci,continue !!!